Le 14 mars dernier, deux intervenantes sont venues parler aux 1ere années de leurs métiers respectifs. Plébiscitée par les étudiants, cette conférence a eu pour but d’éclairer nos SP1 sur leurs opportunités futures dans le monde de la communication.

C’est donc devant toute la promotion que Claire de Tinguy et Mona Terranova ont présenté leurs métiers respectifs de Planneur Stratégique et de Chef de Projet.

 

ET SI… ?

…Le métier de Planneur Stratégique était fait pour vous ?

Jean-Marie Dru, publicitaire français, définit le Planneur Stratégique comme celui qui « fait le lien entre rigueur et imagination ». Claire de Tinguy caractérise le planneur stratégique comme « la partie immergée de l’iceberg ». Ce dernier s’occupe des veilles stratégiques, des brainstormings, de la réalisation des benchmarks, des études des tendances et des analyses marketing. C’est également lui qui rédige le brief créatif, il a un rôle de concepteur rédacteur, il fait des recommandations stratégiques qu’il défend lors de présentations orales.

La liste des compétences requises est large : curiosité, boulimie d’informations, ouverture totale, créativité, rigueur, humilité, empathie, méthodologie et désinhibition. Claire de Tinguy évoque alors un « état d’esprit » du planneur stratégique.

 

…Et chef de projet ?

Dans le schéma de fonctionnement d’une agence de communication, tous les pôles gravitent autour du Chef de Projet qui doit les coordonner. Mona de Terranova nous a donc naturellement défini ce métier comme le « chef d’orchestre », l’interface entre toutes les parties. Le chef de projet a donc une mission de gestion commerciale et administrative (vendre les idées, trouver les budgets, être force de propositions), une mission stratégique et une mission d’accompagnement du client. C’est ce chef de projet qui gère les contraintes et la négociation.

Le chef de projet doit faire preuve d’organisation, de capacités relationnelles, rédactionnelles et de gestion multiple, de diplomatie, de rigueur, de négociation et de sensibilité créative. Il doit avoir un sens du détail développé et savoir gérer son stress.

FACE À FACE ET PARTAGE

 « Quel salaire peut-on espérer atteindre pour vos métiers ? »

« Est-ce votre parcours ou votre réseau qui vous ont permis d’atteindre vos objectifs ? »

« Quel conseil donneriez-vous à un étudiant qui veut réussir dans la communication ? »

« Est-ce que le fait d’être une femme vous a pénalisé dans la réalisation de vos projets ? »

La communication est un secteur dans lequel il peut être difficile de se trouver un chemin défini tant les opportunités sont larges.

Le principal conseil donné par les deux intervenantes a été : « Apprenez à vous servir de toutes les ressources que l’on peut vous offrir et qui sont à votre disposition. » Cela peut consister à tenir le micro d’une intervenante pendant une conférence, être investi dans le BDE, s’intéresser à tous les cours dispensés et les approfondir (même ceux qui nous plaisent moins…)…. Être curieux, se démarquer du lot pour les demandes de stage et bien plus encore font partie des qualités indispensables au futurs communicants !

A vous de jouer !

Comments

comments