Skip to main content

Depuis trois ans, Sup de Pub Bordeaux organise un séminaire unique, le Labo d’idées, créé par Sylvain Kornowski, intervenant en revue d’actualité et culture de la communication.

3 jours intenses où se mêlent conférences et ateliers sur des sujets de société complexes et le rôle de communicant.

Un format original et engagé sur des causes qui touchent les étudiants.

Pour cette troisième édition c’est l’intelligence artificielle au service de l’humain qui est au centre des discussions.

 

Des intervenants passionnés et passionnants

Pour ouvrir le bal des conférences, Fabien Benoit, journaliste et réalisateur de documentaires est venu parler de son travail sur l’histoire de la Silicon Valley et ouvrir le débat sur l’intelligence artificielle. Ensuite, Alexandre Pachulski, cinéaste, donne son point de vue somme toute positif sur l’IA. Le lendemain, c’est au tour de Fatima Ghedir, consultante et formatrice en stratégie numérique, qui tient une conférence sur l’impact de la désinformation sur les audiences et la démocratie. Ces trois jours de conférence s’achèvent avec l’écrivain et philosophe Eric Sadin, qui expose les dangers d’une IA bien présente.

Des conférences et un workshop intensif

Fort des nombreuses conférences, les étudiants de seconde année doivent élaborer un concept qui utilise l’intelligence artificielle. Au cours de leur travail, ils sont encadrés par Sylvain Kornowski afin de développer leur réflexion et faire émerger le meilleur de chaque projet. Cet exercice sort du cadre habituel mais il est nécessaire. Afin de stimuler leur pensée et les entrainer à se poser des questions pour mettre en perspective ce qui les entourent. Encore plus à l’heure ou l’ère numérique occupe une place prédominante.

Des projets innovants et intelligents

L’une des équipes gagnantes propose une forme d’IA capable de reconnaitre les pédo-prédateurs sur les réseaux sociaux grâce à une analyse sémantique poussée. La seconde équipe, gagnante ex aequo, imagine une IA capable de détecter les nappes phréatiques viables afin de forer et redistribuer l’eau équitablement en Afrique. Des projets remplis de sens qui se sont nourris au fil des jours des conférences diverses et variées apportées grâce à ce séminaire.

 

Close Menu