Skip to main content

La charte graphique est l’outil numéro un d’une bonne stratégie de communication. Des règles définies afin de créer et garder une cohérence sur tous les supports de communication. De l’enveloppe papier au 4×3, la charte graphique est la signature cachée des marques. Les étudiants de 3ème année création et design digital ont appris à en créer une. Ils ont créé une marque de A à Z.

Un univers visuel affirmé

Définir un univers visuel et des codes graphiques permet de renforcer son image de marque et d’être reconnaissable par tous. Pour ce faire, le choix de la typographie ainsi que les couleurs sont primordiales. Élisa Bauden, étudiante en 3ème année, a choisi la typographie Stanley et le rouge comme couleur dominante. Grâce à ce choix, elle peut décliner son logo, proposer des alternatives mais aussi des règles de bonnes conduites : Définir la place du logo en fonction des différents supports, son « périmètre de sécurité » ainsi que sa taille. Toutes ces règles sont là pour optimiser au mieux l’image de marque.

Les petits plus qui font la différence

À  l’instar de Joana Memes, la charte graphique peut fournir des inspirations d’images à utiliser. En proposant des images clés, chaque personne qui travaille pour la marque sera capable de choisir de bonnes images, si une décision doit être prise rapidement et sans l’accord du graphiste, directeur artistique ou de création.

L’importance de la pratique en école

L’essence de cet exercice est de se poser les bonnes questions et ne rien oublier. L’objectif est d’apprendre à nos étudiants à créer de A à Z une identité visuelle de marque. L’exercice leur permet de faire des erreurs tant qu’ils sont encore en apprentissage. Un atout majeur dans leur book (le CV du créatif) et dans leur futur métier de créatif.

Close Menu