La réalisation de supports de communication de tous types, de la création au digital, dans le cadre de communication d’entreprises ou d’institutions publiques ou privées.

Devenez un expert en création et digital au service de votre entreprise

Ce MBA Spécialisé est conçu pour des étudiants souhaitant se perfectionner en design et graphisme et se former aux différentes techniques de la communication graphique. Il va vous permettre d’aborder les différents aspects de la création de supports de communication, à la fois en print et en affichage, et en particulier sur les médias digitaux, nouveaux vecteurs de communication des entreprises.

Cette section a pour objectif de travailler l’élaboration et la production de contenus créatifs afin de donner les moyens aux étudiants d’avoir un book qui retiennent l’attention des agences et des annonceurs. L’attention est portée sur la réflexion, la conception et la réalisation de contenus : les étudiants sont accompagnés en atelier pour réaliser images, films et sites dont ils sont les concepteurs.

Ce programme est plus particulièrement destiné aux futurs responsables de communication d’entreprise ou d’institutions et aux responsables de départements. Ils seront à même de maîtriser les bases de ces différentes techniques et de gérer leurs campagnes de communication internes ou externes.

Depuis plusieurs années, les étudiants issus de Sup de Pub obtiennent de très bons résultats dans les classements des meilleurs jeunes créatifs sélectionnés tous les ans par le magazine Stratégies, devant l’ensemble des écoles de communication ou de création concurrentes. Une preuve tangible de la bonne formation mixte (stratégique et créative) délivrée par Sup de Pub.

En atteste également la moisson 2017 des Cannes Lions, festival mondial de la création qui se déroule depuis près de 50 ans à Cannes. Chaque année, les anciens jeunes créatifs décrochent une multitude de Lions (or, argent, bronze). Cette année encore, des campagnes d’anciens diplômés de Sup de Pub comme celles de Louise Delage, Ubisoft, L’amour, l’amour d’Intermarché ont été primées.

Ce programme délivre, sous l’autorité des MSc & MBA – INSEEC Bordeaux -, le titre de Manager de la Communication et du Marketing digital, certification de niveau I, enregistrée au RNCP – code NSF 320- par arrêté du 30 août 2016, publié au J.O. du 7 septembre 2016
Cette certification est accessible par la VAE.

Je cherche à en savoir plus

Le programme en détail

Séminaires

Séminaire 1 – Concept créatif et photographie
A partir d’un brief, les étudiants sont amenés à réfléchir et à produire des concepts visuels dont ils ont en charge la réalisation complète. C’est une approche pratique de la direction artistique ainsi que de la photographie de studio dont il est question. Préparer une prise de vue en studio à partir des idées validées en séminaire, diriger la prise de vue et offrir des contenus uniques, anticiper la retouche mais aussi rendre le plus compréhensible possible l’idée créative. Ce séminaire prend en compte une réalité : la qualité des contenus visuels est essentielle en création, les banques d’images ne pouvant pas répondre à toutes les attentes.

Séminaire 2 – Journal éphémère
Avec la place dominante des contenus sur le web, on a tendance à penser que le support papier est en déclin. Or, les magazines concept financés par les marques, les journaux d’entreprises, les brochures, sont toujours d’actualité, elles établissent un lien physique avec ceux qui leurs sont destinées.
Ce séminaire permet aux étudiants souvent loin de ce type de support de mieux comprendre son importance. Apprendre à concevoir une ligne éditoriale avec un concept qui se décline, rédiger des messages, produire des images qui les accompagne. C’est un travail soutenu car l’objectif est de produire ce magazine en une semaine et de l’imprimer par la suite.

Séminaire 3 – Animation et stop motion
Internet est un énorme pourvoyeur de contenus vidéos, les entreprises se servent régulièrement de vidéos d’animation pour communiquer mais aussi former leurs collaborateurs. Ce séminaire d’animation a pour objectif d’accompagner les étudiants de la production du concept jusqu’à la réalisation d’un film d’animation livrable. Il faut pour cela comprendre la particularité d’un récit, celle d’une animation et intégrer la notion de chute, indispensable lorsqu’il s’agit d’un film. Il faut aussi se donner les moyens de le réaliser, avec les contraintes usuelles : sujet, temps, budget etc…

Séminaire 4 – Rédaction et retouche photographique
Accompagner un événement, soutenir une campagne virale, faire vivre sur les réseaux sociaux une marque, est essentiel pour donner de l’ampleur à toute communication. Ce séminaire permet aux étudiants de concevoir des moyens d’accompagnement textuels aussi bien sous la forme de tweet, de post, que de contenus web ou que de supports papiers.
La retouche photographique est intégrée à ce séminaire car les délais de production de contenu pour le web sont très courts, il faut pouvoir travailler des visuels rapidement et les modifier selon les besoins.

Séminaire 5 – Gif animé
Passé les effets de mode, le gif animé a su s’imposer comme un support de communication. Il a cependant des particularités opposées au film, car son format en boucle demande une conception appropriée. En séminaire sont abordés les points permettant de comprendre ses spécificités dans le but de produire un livrable.

Séminaire 6 – Le Web et la typographie
Découvrir l’univers du web sans négliger la forme graphique. L’objectif est de mettre en rapport le fond et la forme. Ce séminaire aborde les bases nécessaires à la conception puis à la réalisation d’un site web, langage de base HTML, CSS. Approfondir la réflexion éditoriale, soutenir le contenu par une mise en page structurée et renforcer la lisibilité par des choix typographiques appropriés. Sans pour autant négliger les problèmes de référencement tout en intégrant le responsive design.

Télécharger la fiche programme

Masterclass

30 ans d’expertise, 30 ans de réseau, 30 ans de contacts très professionnels ont fait de Sup de Pub l’endroit où il faut être s’il on veut croiser des personnalités influentes du monde de la communication et du show-business !

Quand on est étudiant et que l’on a la chance d’assister à des Master Class de très grande qualité, tout est dit ou presque. Les interventions des grands de ce monde en direct live dans un amphi bondé et à qui l’on peut ensuite donner son book, sa carte de visite ou son CV, ça ne se rate pas !
En tout cas c’est ainsi qu’on le conçoit à Sup de Pub. Depuis de nombreuses années déjà, de grandes personnalités influentes de la com’ sont venues flouer le sol de l’école avec un seul objectif en tête : recruter des stagiaires, voire de futurs salariés parmi les Masters.

Les dernières personnalités qui sont déjà venues : Nathalie Saint-Cricq, chef du service politique de France 2. Roselyne Bachelot et sa verve habituelle, qui n’a évidemment pas mâché ses mots sur la politique actuelle, pour terminer avec Thomas Dutronc et son extrême disponibilité à l’égard des étudiants. Mais pas seulement. La musique aussi a été à l’honneur avec Alex Jaffray, compositeur et producteur, qui est à l’origine de la bande-son de la série « Scènes de ménage », entre autres ! Sans oublier de grands débats, avec une explication grandeur nature du Brexit, du burkini, de la Trumpattitude et des attentats avec Stéphane Saliège, notre expert en géopolitique.

Les agences et les grandes marques n’ont pas manqué leur entrée non plus ! Du très grand cru cette année encore ! De Dentsu Aegis avec son Président France Moyen-Orient Thierry Jadot à BETC avec Fabien Leroux, planeur stratégique, en passant par Abel Bounane (CEO de Bright), Thierry Wellhoff (PDG de l’agence Wellcom), Françoise Hernaez-Fournier (directrice du planning stratégique d’IPSOS), Stéphane Hauser (délégué général d’IAB France), David-Alexandre Kingbeil (créateur de Graine de luxe et blogueur), Stéphane Gaubert (DA chez Les Gaulois), Hani Ramzi (CEO de Iicontact) ou encore Isabelle Rouhan, Client Partner de Facebook.

Télécharger la fiche programme

Projet professionnel

En fin de 5ème année, les étudiants doivent soutenir devant un jury mixte INSEEC–Sup de Pub, un « Projet Personnel Professionnel » afin de valider leur diplôme et ce, qu’ils suivent leur formation en France ou à l’étranger. Les MBA et Masters of Science du Groupe INSEEC sont devenus depuis 10 ans une vraie valeur ajoutée sur les CV des diplômés.

Sup de Pub encourage ses étudiants à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. A l’issue du SP5, les meilleurs dossiers de création d’entreprise peuvent bénéficier pendant un an du sponsoring de Sup de Pub et d’un hébergement au sein de l’incubateur d’entreprises du Groupe INSEEC et de deux autres incubateurs spécialisés partenaires.

Télécharger la fiche programme

Alternance

Après un BAC +4, les programmes de 5ème année (SP5) forment des professionnels en rythme alterné Ecole/Entreprise.

SP5 : Les étudiants suivent 1 jour de formation le lundi toutes les 2 semaines et 7 semaines de séminaires durant l’année. Le reste du temps se déroule en entreprise.

2 rentrées pour la 5ème année : en octobre et en mars.

La formation s’étend ainsi d’octobre 2016 à octobre 2017, ou de mars 2017 à mars 2018.

Trois types de contrats existent

Voir tous les contrats

Métiers

Quelques exemples de métiers auxquels nous préparons avec ce master :

Motion designer
Le rôle du Motion Designer est de concevoir, puis de réaliser des productions graphiques incorporant à la fois de la vidéo, de l’animation 3D, des effets spéciaux, des sons ou encore de la typographie. Ce mélange de médias se retrouve de plus en plus aujourd’hui, que ce soit pour des films de présentation, dans les clips musicaux, dans les messages publicitaires diffusés sur le web (on parle aussi de « rich media ») ou sur les écrans des grands magasins par exemple. Le Motion Designer a donc la double casquette du créatif et du technicien, capable de travailler sur toute la chaîne de production d’une animation ou d’une interface.

Web designer
Le webdesigner ou graphiste Internet est en charge de la conception graphique et visuelle ainsi que de l’ergonomie d’un site web et de ses services associés (newsletter, e-mailing…). Il doit donc connaître l’univers global de la marque, comprendre l’évolution et les lignes directrices de la charte graphique, observer les tendances du marché, suivre les concurrents sur le Web et le Web mobile en termes de graphisme et d’ergonomie, se familiariser avec le style de l’annonceur (quand il travaille en agence), apprécier et s’approprier ses codes graphiques.

Directeur artistique
Le Directeur Artistique ou la Directrice Artistique (DA ou AD pour Art Director) est le responsable visuel d’une campagne de communication. Il crée des messages ou une identité visuelle (sous une forme graphique, écrite, animée ou audiovisuelle). Ses domaines d’interventions sont variés : publicité, digital, marketing opérationnel, packaging, événement… Le Directeur artistique est avant tout un « créatif ». Son rôle est de réfléchir à la façon dont il faut mettre en scène le produit ou le service qu’on lui confie. Il doit déterminer l’aspect visuel du mode de communication et proposer des concepts qui seront ensuite déclinés en campagnes « médias » et « hors médias ».

Concepteur-rédacteur/rédacteur web
Fine plume, c’est un spécialiste des mots qui sait jongler avec les formules percutantes. Œuvrant bien souvent en agence, en binôme avec un Directeur Artistique, il met les mots sur une idée en concevant les messages publicitaires des campagnes de communication en fonction des produits ou services à promouvoir mais aussi des publics visés et des supports utilisés.
Son style et ses créations participent à « la marque de fabrique » d’une agence. La mission principale du Concepteur-Rédacteur consiste à résumer en une idée forte et des textes chocs (une body-copy) une stratégie commerciale pour un annonceur.

Designer d’animation
Il doit concevoir et réaliser au niveau technique et graphique des productions en mouvement, incorporant selon les besoins, de la vidéo, de la typographie ainsi que des éléments 2D et 3D disposés sur de la musique ou du sound design, en organisant des messages alliant les trois vecteurs du potion design : l’image animée, la typographie en mouvement et le design sonore.

Et bien d’autres !

Télécharger la fiche programme

Témoignages

« Pour réussir en DA, il faut bien sûr faire plusieurs stages, avoir différentes expériences professionnelles pour affiner ses projets, mais surtout suivre son instinct. Egalement trouver sa moitié, le CR, concepteur-rédacteur. J’ai l’avantage d’avoir rencontré quelqu’un avec qui je m’entends bien. Seul, on n’est jamais sûr d’avoir la bonne idée, et bien sûr, trouver ce qui n’a jamais été fait ! Mais il ne faut pas se contenter d’avoir la bonne idée, il faut avoir la bonne idée sur le bon média et se nourrir de ce qui nous entoure. Le plus gros défaut des créatifs est de vieillir trop vite. »

Louis AUDARD, Directeur de création, Agence BUZMAN
Primé aux Cannes Lions 2017 pour la campagne Ubisoft

Vidéo des CANNES LIONS 2017

Planning 5e année (SP5)

Rentrée en mars

Mars : Rentrée
De avril à fin janvier : Cours SP5 francophone en alternance
Février : Soutenance

Planning 5e année (SP5)

Rentrée en octobre

Octobre : Rentrée
De novembre à fin août : Cours SP5 en alternance
Septembre : Soutenance