Skip to main content

Les SP3 ont travaillé deux semaines pour l’Agence YES WE ARE, qui les a briefé sur une campagne alliant notoriété et engagement autour de la cause féministe. Comment les étudiants se sont appropriés ce brief ?  Immersion dans une compétition au plus proche des conditions réelles.

 

YES WE ARE, une agence et un brief engagés

YES WE ARE est une agence engagée dans la cause féminine. Elle se définit comme la fabrique de contenus pour les marques et les entreprises qui souhaitent valoriser la puissance des femmes. Elle apporte à leurs clients un accompagnement global, de la réflexion à la réalisation.

D’après l’INSEE, la part de temps que représente la parole des femmes sur une journée dans les médias est de 32.7% à la télévision et 31,2% à la radio. L’équivalent temps plein de salaire entre les femmes et les hommes titulaires d’un Bac +3 ou plus est de 29,4%. De ces constats, Pascale Hardy-Amargil a décidé de monter sa propre agence autour des femmes et de faire appel aux étudiants de 3ème année pour booster sa communication.  L’objectif ici est de confronter les étudiants à un vrai appel d’offre et de comprendre tout le mécanisme. Allant du brief à la présentation finale devant l’agence YES WE ARE.

 

Valoriser les femmes en entreprise

« Sur 300 entreprises dans le monde, celles comptant le plus de femmes dans leurs instances de directions sont à 47 % plus rentables que celle qui n’en ont aucune. Ce n’est pas le sexe qui fait la différence » d’après Sarah Hamizi, présidente de la barbière de Paris.

Parmi les 14 équipes en compétition une agence est sortie du lot (SEVEN) en proposant un concept audacieux : « Un monde sans femme » en se basant sur  un insight fort “On ne se rend compte de l’importance d’une personne qu’une fois qu’on la perd”.

Pour illustrer leur concept, l’équipe propose la création d’un podcast mettant en avant des historiens qui racontent l’histoire de ces femmes qui ont eu un impact sur le monde. Dans la même lignée, sur les réseaux sociaux, des portraits de femmes célèbres et impactantes sont mis en avant. L’agence a aussi proposé de faire du street marketing en remplaçant des noms de rue féminin par des textes comme « Sans les femmes vous seriez perdu ». Ces idées toutes cohérentes ont séduit l’agence YES WE ARE, et l’équipe SEVEN a remporté la compétition.

Félicitations à Inès Ramirez, Kevin Jor Asolofo, Eloise Tournier, Zoé Marc, Cassandre De Laporte, Aurélia Minaud, Juliette Collet, Louise Louveau, Margaux Peyrot, Charlotte Blanc, Adrien Poilblanc !

Des équipes engagées et des travaux pertinents

Les autres agences en lice n’ont pas démérité. L’agence SOFA propose d’affirmer YES WE ARE en tant qu’agence de brand content féminin, en proposant le concept « c’est en voyant grand qu’on attire le succès ». Pour le traduire au mieux, l’agence met les femmes en lumière, notamment sur les réseaux sociaux : tous les dimanches, des femmes entrepreneures, artistes ou plus généralement indépendantes et meneuses d’équipe seront présentées. L’évènementiel prend une part importante de leur communication ; l’agence propose des ateliers personnalisés pour chaque évènement féminin : journée internationale du sport féminin ? Yes We Are, organisera une journée sportive. Par équipe mixte, les participant.e.s s’affrontent sur diverses activités. Pour chaque événement de l’année, l’agence propose des activités en lien avec le positionnement de l’agence. Une initiative qui a résonné pour YES WE ARE qui propulse l’agence SOFA directement en deuxième place.

 

Close Menu