Graphiste, photographe, auteur d’ouvrages sur la typographie, David Rault est intervenu ce jeudi 16 mars 2017 au sein de Sup de Pub Bordeaux, dans le cadre d’un workshop sur la typographie.

Conférence typographique

Qu’on soit étudiant dans les métiers de la communication, ou simple consommateur, la typographie fait partie intégrante de la vie de tous les jours. La forme typographique a une importance énorme, dont on ne se rend pas nécessairement compte de suite. Mais il faut savoir qu’à partir du moment où on arrive à lire ce qui est écrit, c’est que les lettres ont été dessinées à ce dessein.

Plus encore, la typographie elle-même permet de comprendre de quoi on parle. C’est une puissance d’expression, une puissance d’invocation. Elle porte en elle un bagage culturel qui fait partie de tout ce qui est acquis.

       

Une typographie, une histoire

De la Didone à la Garamond, en passant par la Gill Sans, toutes les polices d’écriture ont leur histoire.

Caractère star de la France, la Garamond a été utilisée dans les publicités pour les premiers Apple macintosh. Son utilisation évoquait l’excellence d’une littérature sophistiquée.

La Didone qui n’existait pas avant l’invention des papiers solides, a une connotation très aristocratique, mais aussi très austère parce que beaucoup utilisée lors de la Révolution française.

La Gill Sans, dessinée en Angleterre en 1928, a aujourd’hui encore une connotation très anglaise de qualité et de confiance.

Un workshop typographique

Suite à cette conférence riche en enseignement, les étudiants de 1ère année de Design Graphic, ont participé à un workshop centré sur la typographie.

Soutenus par cet invité d’exception et leur professeur référent Olivier Deloye, les DG1 ont travaillé à l’élaboration d’affiches avec comme outil de design principal : la typographie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une journée riche en lettres et en découvertes !

Comments

comments