A l’occasion du séminaire de rentrée des SP5, Sup de Pub Paris a organisé le mois dernier de nombreuses conférences sur des sujets variés (tels que le data, la communication dans l’humanitaire, la co-création, le brand content…) afin de répondre aux attentes de l’ensemble des filières.
Cette semaine riche en rencontres s’est ensuite achevée sur une touche musicale puisque Thomas Dutronc a rendu visite aux étudiants, guitare a à la main.

 

[cycloneslider id= »conference-thomas-dutronc »]

 

Durant deux heures, il a été interviewé dans l’amphithéâtre par Gilles Verlant (animateur télé/radio, journaliste et écrivain), abordant tout d’abord sa notoriété mais aussi sa manière de la gérer, surtout lorsque ses parents se nomment Françoise Hardy et Jacques Dutronc. Il est également revenu sur l’ensemble de son parcours, racontant sa passion pour la photographie puis son intérêt croissant pour la musique après avoir découvert l’univers de Django Reinhardt. Passionné de jazz manouche depuis lors, ce n’est que depuis quelques années que Thomas Dutronc a abandonné la carrière de guitariste pour embrasser celle de chanteur.L’artiste a également partagé avec les étudiants son expérience dans le domaine de la publicité. Après avoir prêté son image de chanteur dandy au parfumeur Guerlain pour la publicité d’Idylle, il a annoncé avoir été choisi par la marque de luxe Cerruti comme le nouveau visage du parfum 1881. La campagne débutera au printemps 2013, pour la sortie de la nouvelle fragrance.

Avant de nous quitter pour rejoindre le plateau télévisé des Césars, Thomas Dutronc a interprété quelques morceaux dont son grand titre J’aime plus Paris.
S’en est suivi une séance de dédicaces.

Un grand merci à lui pour sa présence, son accessibilité et sa simplicité.

 

Comments

comments