La fin de l’année approche et peu de temps après la compétition intense pour Yves Rocher, nos étudiants bordelais se rassemblent une dernière fois pour le grand final.

 

Le brief :

Lundi 11 mars, les étudiants sont briefés pour une ultime compétition. Après Yves Rocher, les SP3 sont d’attaque pour n’importe quel projet.

Les étudiants ont dû plancher sur un sujet easyJet : marque travaillant avec Buzzman. La nouvelle compétition fictive a pour but de différencier la marque pour créer une nette préférence à l’occasion des bookings d’été.

L’objectif ? Remplir les sièges des destinations peu prisées d’easyJet au début de l’été.

 

Un défi de taille pour les étudiants qui vont devoir faire preuve d’une grande créativité pour pouvoir se placer à hauteur des campagnes antérieures de la marque.

 

Les livrables :

  • Un film format court (capsules 10s ou un 20s)
  • Une activation digitale
  • Un dispositif OOH (Out Of Home)
  • Social media intentions (prise de parole – choix du support, du ton, de la fréquence et des publics)
  • Un plan de diffusion media / hors media

 

Les deux semaines : 

Forts des 3 premières compétitions, les équipes se sont, pour la plupart, retrouvées. Quoiqu’on en dise… Les compétitions ça rapproche !

Durant ces deux semaines les étudiants se sont donc retrouvés à travailler plus ou moins intensément. Entre les réflexions qui patinent et délais de production, les rythmes de travail sont différents mais pas moins productifs.

Lancés dans cette course contre la montre, les étudiants ont pu avoir un coaching concept pour les guider et/ou valider une première idée. Après quoi ils ont tiré leur fils pour arriver à de belles campagnes finales présentées à l’issue de ces deux semaines.

 

Une question de stratégie : 

 La première semaine consacrée à la stratégie et à la réflexion créative, la deuxième à la course de la production. Ayant une grande liberté quant aux supports, en pouvant proposer des dispositifs complémentaires aux livrables, les SP3 bordelais ont dû miser sur une stratégie impactante.

Pour se différencier nos équipes ont dû étudier les tendances voyages : ce que les gens recherchent, ce dont ils ont besoin et ce dont ils n’ont pas envie.

C’est à partir de ces éléments qu’ils ont pu dégager des stratégies plus ou moins pertinentes. Ce qui leur permettra d’aboutir à une création cohérente.

 

Le jury :

Le vendredi de la deuxième semaine, branle-bas de combat et effervescence sont au rendez-vous. Les équipes passent toutes devant le même jury tout au long de la journée. A 16h30, après un léger retard, les résultats tombent !

L’équipe gagnante présente devant toute la promotion leur campagne : #MyEasyFlow.

 

Le concept : #MyeasyFlow ou Voyager partout facilement

Le concept exprime les différentes idées d’évasion, parfois décalées, des voyageurs pendant les vacances d’été, et positionne easyJet comme la compagnie qui nous fait voler facilement partout en Europe.

Ici le terme « Flow » a une double connotation :

  • La première renvoie au terme anglais « flow » qui traduit en français la circulation ou le trafic auxquels on lie facilement easyJet.
  • La seconde connotation correspond au « flow musical », qui exprime le rythme des paroles prononcées dans la culture Rap ; Une culture musicale dans laquelle notre cible s’identifie énormément ; Avoir du flow est en effet synonyme de tendance, ou de style pour les Millenials.

Le « Myeasy » est un rappel de l’appropriation des voyages easyJet par notre cible ; Nous avons enfin inséré le hashtag pour positionner notre campagne sur le plan digital.

 

 

Mise en forme du Concept

 Nous sommes partis d’une rédaction basée sur un principe de rimes pour exprimer les différentes envies de voyages de la cible et la diversité des destinations chez easyJet :

Exemple 1

  • Quitter Marseille tout flagada

  • Planer au CoffeeShop de Meda

  • Et faire la tournée des Hospodas

Exemple 2

  • Chanter du Aya à Ibiza

  • Manger un Grec à Prevaza

  • Et dîner solo avec Mona Lisa

 

— Réalisation de Trois films courts de 10s

Nous avons réalisé trois capsules de 10s pour une diffusion web principalement en pre-roll sur YouTube, en gardant le même principe de rédaction, et en montrant différentes destinations et personnages. La musique de fond et les voix off sont inspirées de la culture Rap pour conserver le concept jusqu’au bout. Ce dispositif sera appuyé par des displays sur des sites de voyages.

 

https://youtu.be/McY5ClH5D7Q

 

— Une activation digitale avec Mister V sur Instagram

Mister V est un artiste français et influenceur engagé, qui est énormément suivi par notre cible sur Instagram. Nous avons choisi de lancer un challenge musical sous sa supervision ; Les abonnés pourront se lancer dans des rédactions similaires à notre concept, qu’ils posteront par vidéo sur Instagram. Au bout de deux semaines, 10 gagnants seront sélectionnés par tirage au sort et gagneront chacun un billet de voyage pour l’une des destinations de leur « flow ».

 

— Un Street Marketing dans les métros des grandes villes de France

L’idée sera d’installer sur les contremarches des entrées et sorties de métros nos rimes pour permettre aux passants de pouvoir les lire progressivement. Cela permettra de passer d’une ville à une autre facilement et mettra en avant la multitude de destinations desservies par EasyJet. On retrouve également le flow ou le rythme par l’action de gravir les marches, de circuler.

 

— Un événement à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle avec Mister V

Pendant quelques heures, Mister V, l’ambassadeur de notre campagne, prendra le rôle de la voix dans l’aéroport ; Il annoncera avec son humour et surtout avec du flow, l’ouverture des contrôles de sécurité et l’embarquement, uniquement pour les passagers voyageant avec EasyJet.

 

Comments

comments