Elle n’en revient toujours pas Elvire Kuenzi, ancienne étudiante en SP3/SP4 de Sup de Pub. Elle est venue cette année en guest star au Salon du Livre avec son éditeur, d’abord pour participer à une conférence sur la génération d’écrivains « Young adult », et ensuite pour une séance de dédicaces !

Il faut dire qu’elle n’en est pas à son premier livre la demoiselle. Sept livres au total ont déjà été publiés ! « J’écris de petites romances pour les jeunes et j’aime beaucoup ! » sourit Cali Keys, son pseudo pour l’écriture. Et elle ne fait pas que cela ! Aujourd’hui chroniqueuse dans une des plus grandes radios de Suisse, elle vit à Lausanne et coache également des personnes en réinsertion professionnelle.

Un emploi du temps de ministre qui renforce chaque jour sa volonté de continuer. « Je n’arrive pas encore à croire ce qu’il m’arrive aujourd’hui, là je suis au Salon du livre en train de dédicacer mon dernier ouvrage ! » De quoi faire tourner la tête mais Elvire a la sienne bien ancrée sur les épaules. « Je suis consciente que tout peut s’arrêter du jour au lendemain, alors je profite de chaque instant et bien sûr, je continue d’écrire puisque j’ai des éditeurs qui croient en mon travail ! » Cette passion de l’écriture, Elvire l’a justement découverte à Sup de Pub, en 3ème année, lorsqu’elle se destinait à des études en conception-rédaction. Puis, de slogan en écriture plus longue, notre jeune écrivaine de 27 ans aujourd’hui a laissé glisser sa plume sur le papier et depuis, ne la lâche plus.

Dernière parution : « L’amour à pleines dents », Ed.Babélio. Lauréate du Prix de la meilleure romance.

 

 

Comments

comments