Que l’on suive une filière en création ou en stratégie, le digital est omniprésent à Sup de Pub.

Les étudiants de 2e année du BTS Communication de Bordeaux ont suivi un cycle d’enseignement digital avec Julien Dizdar, cycle qui s’est conclu par un challenge Iron Web autour de la marque de maroquinerie Mu’s.

En savoir plus

Un challenge « Iron Web » est une compétition qui impose aux participants de travailler 24h/24, sans interruption.Elle met à l’épreuve imagination, talent, gestion du stress et des priorités, rigueur et synchronisation des compétences.A Sup de Pub, les étudiants ont mobilisé les connaissances acquises grâce aux enseignements de l’année, leur sens de l’organisation et leur esprit pratique.Répartis en 5 équipes, ils ont été mis sous pression à l’école pendant 24h et ont du répondre à un objectif réél en proposant une solution concrète à l’issue du temps imparti.

La compétition a débuté par la remise du brief par Julien Dizdar en présence de Muriel Bourquin, créatrice et designer de la marque.

Spécialisée dans la revente directe en circuit court afin de proposer aux particuliers des produits haute de gamme à prix abordable, la marque Mu’s basait jusque-là sa communication et sa distribution essentiellement sur le bouche à oreille. Les équipes en présence devaient par conséquent proposer une recommandation stratégique à l’annonceur avec comme objectif l’augmentation de sa visibilité, de son traffic et de la notoriété de la marque par le biais d’une campagne de communication innovante utilisant principalement Internet et matérialisée par la création d’un site web vitrine.

Cette compétition s’est réalisée dans une atmosphère détendue, dans la bonne humeur générale et c’est finalement l’équipe Chambre des Secrets (clin d’oeil à une toute petite salle de cours cachée tout en haut de l’école) qui a su se démarquer par sa sobriété en adéquation avec l’esprit de la marque et le maintien d’un échange personnalisé avec la clientèle.

Quelques mots de Cyril Haoual – Equipe Chambre des Secrets

« 24 heures c’est long et, pour ne pas compter les heures, il fallait être soudé. La promo s’est lancée des défis et a organisé de petits jeux afin de se changer les idées durant la nuit, cela nous a permis de resserrer les liens entre nous. 

Bien que difficile, cette expérience fût pour nous tous enrichissante. Elle nous a permis de travailler en équipe dans un délai restreint.

Les compétitions nous sont indispensables pour mettre en pratique, devant des professionnels, notre enseignement. »

Comments

comments