Ce vendredi 27 novembre 2015 s’est déroulée dans l’enceinte de Sup de Pub Bordeaux la 1ère édition de TYP-EX : une table ronde sur une sujet qui mobilise et intéresse, la typographie à l’ère du numérique : un outil au service de nos créations.

 

Etudiants, professeurs… tous étaient au rendez-vous. Et pour cause !

Au programme six intervenants de prestige : Massin, graphiste et typographe, véritable légende vivante dans le monde de l’édition – Jean-Louis Gauthey dit Cornelius, éditeur et autre de bande dessinée – Christophe Badani, créateur de caractères typographiques – David Rault, auteur d’ouvrage sur la typographie – Julien Priez, graphiste, typographe et calligraphe – et le dernier mais non des moindres, auteur de bande dessinée, illustrateur et professeur de Design graphique à l’école Sup de Pub Bordeaux, Olivier Deloye, sans qui cette conférence n’aurait pas vu le jour.

La typographie à l’heure du numérique ? Une question plus que passionnante, débattue par les intervenants.

Avec la multiplication des supports numériques, les livres sont arrivés sur les écrans, faisant de ces derniers un nouveau support pour la lecture. En 2014 le site Amazon a vendu pour la première fois plus de livres sur support numérique que sur support papier.

Et là où certains pensent qu’un retour aux sources s’effectuera d’elle-même après cette course au numérique, d’autres avancent tant et tant d’idées pour s’adapter à cette nouvelle ère.

Alors, face à un public composé en partie de jeunes étudiants, pour certains déjà épris de typographie, une question ressortait : peut-on faire de la typographie et de la création de caractères son métier ?

A cela Olivier Deloye répond : « Il ne faut jamais renoncer. Il faut tenter, et s’accrocher. »

aff-DavOli-BasseDef

 

Pour revivre cet évènement,

 

et suivre toute l’actualité du campus bordelais : https://www.supdepub.com/bordeaux

 

Comments

comments