Après deux bonnes semaines de vacances et quelques semaines de cours, les étudiants de SP3 bordelais se retrouvent pour un troisième opus de compétition avec un sujet fictif : une campagne pour Yves Rocher.

 

Le brief :

Vendredi 1erfévrier, DDB vient briefer les étudiants impatients de se replonger dans un challenge fictif intense. Après Meetic, les SP3 s’attendent à un défi de taille. Avec cette nouvelle proposition ils n’ont pas été déçus.

Les étudiants ont dû plancher sur une refonte de l’image de Yves Rocher. Yves Rocher est une marque qui se porte bien sur le marché de la cosmétique français, sacrée enseigne préférée des français en 2015.

Malgré ces distinctions, Yves Rocher est pourtant, pour la nouvelle génération une marque qui prône le naturel. C’est une marque qui leur fait penser à leurs mamans.

 

Pour cette compétition le défi réside non seulement sur la refonte de l’image mais aussi sur le nombre de livrables :

  • Une campagne de marque : un film déclinable en print
  • Une campagne produit : print et activation digitale
  • Une campagne événementielle : sur un temps fort commercial de l’année du type Saint-Valentin, fête des mères, journée de la Femme, avec un print et une activation digitale

 

Les deux semaines :

Durant ces deux semaines les étudiants ont pu travailler avec de nouvelles équipes. Cela leur permet de découvrir d’autres talents et d’autres ambiances de travail que celles connues lors des anciennes compétitions.

 

Lancés de cette course contre la montre de la production, les étudiants n’ont eu le droit qu’à un coaching concept pour les guider ou valider une première idée. Après ce coaching ils ont tiré leur fil pour arriver à de belles campagnes finales présentées à l’issue de ces deux semaines.

 

Une question de cohérence :

La première semaine consacrée à la stratégie et la réflexion créative, la deuxième à la course de la production. Avec la réalisation d’un film, de nombreux prints et d’activations digitales. La cohérence et la simplicité des mécanismes sont de rigueur.

 

Dans ce projet de taille, le défi de la cohérence fut le plus important. Une campagne globale s’articulant sur une grande partie de l’année se doit d’être simple et respectant l’esprit de la marque tout en s’adaptant aux différents supports.

 

Le jury :

Le vendredi de la deuxième semaine, branle-bas de combat et effervescence sont au rendez-vous. Les équipes passent toutes devant le même jury tout au long de la journée. A 15h30, après un léger retard, les résultats tombent.

La première équipe : Drive, présente toute la promotion la campagne gagnante : BeYRself.

 

La campagne : #BeYRself ou Etre soi-même grâce à Yves Rocher

Pour Yves Rocher, la beauté de la femme va bien au-delà de l’apparence physique ; elle s’exprime par une personnalité et des valeurs fortes ; Une beauté plurielle et inspirante, sublimée par sa gamme de cosmétiques naturelles.

Le concept #BeYRself positionne donc la marque dans un environnement digital. La promesse est de renforcer les atouts naturels de la femme : Soyez-vous même grâce à Yves Rocher.

L’insight ressorti nous a permis d’établir un concept qui vient répondre aux attentes de la cible tout en renforçant l’ADN de la marque.

 

 

Comments

comments