Le digital est partout ! Et Simon Vericel, un ancien de Sup de Pub à Lyon (Promo 2015), le sait bien.

Non seulement il a concrétisé son projet professionnel de fin d’études en créant sa propre agence de communication mais il a réussi à trouver un secteur, le sport et les sportifs, à fort potentiel de développement.

Faisons un point avec lui !

Bonjour Simon, dites-nous : qu’est-ce que vous faites actuellement ?

Bonjour, actuellement je travaille pour Digidium, l’agence que j’ai créée. C’est une agence spécialisée dans la gestion des réseaux sociaux et de l’e-réputation pour sportifs professionnels.

Comment avez-vous eu l’idée de monter Digidium ?

Tout est parti d’un cours à Sup de Pub en début d’année 2015. Nous devions, pour le PPP (Projet Professionnel Personnalisé) de 5ème et dernière année, créer une agence « pour de vrai ». Comme j’ai toujours rêvé de créer ma propre structure, j’ai eu envie de trouver une idée intéressante afin de joindre l’utile à l’agréable.

L’idée m’est venue grâce à un joueur de foot: expulsé, il postait un tweet très ironique vis-à-vis de l’arbitre avant même la fin du match. J’ai donc compris que les sportifs ne sont pas suffisamment entourés et « coachés » en termes de Community Management alors qu’ils possèdent des communautés toutes aussi importantes que les entreprises. J’ai travaillé sur cette idée et à la fin de mon M2, j’ai créé ma société.

Après la création de votre entreprise, quels ont été les premiers retours de la part du monde sportif professionnel ?

Les retours ont été plutôt positifs. Les agents et les joueurs savent qu’il est important de maîtriser une bonne communication sur les réseaux sociaux. En revanche, ils étaient réticents à l’idée de rémunérer ce type de travail. En leur prouvant l’utilité de mes prestations et avec l’arrivée de nouveaux concurrents, je constate néanmoins que les mentalités commencent à changer.

Quels projets pour l’avenir ?

Pour le moment, je m’investis à 100% dans Digidium car je suis persuadé que c’est un secteur avec un potentiel de développement énorme.

Quand vous parlez de fort potentiel de développement à quoi vous pensez exactement ?

Si les très bons joueurs de l’équipe de France commencent à me contacter, j’imagine que, dans quelques temps, les joueurs de Ligue 1 et les sportifs évoluant dans un sport moins médiatique feront la même chose.

Quels sont les Réseaux Sociaux privilégiés par les sportifs ?

Ceux utilisés par la majorité des personnes de leur âge : Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat.

En tant que Community Manager de sportifs, Twitter est selon moi le réseau social plus intéressant. Il permet au jouer d’avoir une belle visibilité et de montrer une bonne image en interagissant avec d’autres joueurs, d’autres clubs…

Votre plus beau souvenir à l’école ?

Mon plus beau souvenir à l’école reste ma soutenance de PPP car c’était « LE » moment qui marquait la fin d’une période et le début d’une autre. En général, j’ai adoré mon année passée à Sup de Pub : des travaux en groupe sur des thématiques intéressantes, des intervenants et des professeurs de qualité et une très bonne ambiance de classe.

Quels conseils donneriez-vous aux futurs étudiants de l’école ?

Je leur dirais de profiter au maximum de l’école. Il faut profiter de ces conditions optimales pour apprendre, échanger, créer…

Pour finir, je dirais qu’il faut être un homme/femme libre qui cultive la force créatrice.

 

Comments

comments