Article rédigé par Marion Pradère, étudiante en SP3 Communication & Rédaction

 

« La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent. »

 

Le 1 septembre 2020 fut une date bien agitée pour tous. Après 2 mois de confinement, de cours à distance et des vacances d’été singulières ; les élèves de troisième année ont fait leur rentrée. « Enfin la reprise ! ». Après avoir vécu des cours à distance, les étudiants n’espéraient qu’une seule chose, retrouver le contact. Un contact inhabituel pour toutes les générations confondues.

Pour ce faire, l’école et les étudiants se sont adaptés aux nouveaux règlements mis en place par le gouvernement. Port du masque et distanciation sociale font alors partis intégrante de la vie quotidienne de chacun. Même si ces nouveaux acquittements transforment nos modes de vie, cela n’a pas empêché nos étudiants de troisième année de participer à leur premier séminaire et de faire connaissance.

Une compétition qui donne le ton d’une année s’annonçant riche en challenge !

Les SP3 ont dû créer une entreprise ou une association de leur choix mettant en avant la citation de l’écrivain Albert Camus : « La vraie générosité envers l’avenir consiste à tout donner au présent ». Leur seul objectif : présenter leur marque sur un site internet incluant 2 vidéos et 2 podcasts. 

Au-delà des contraintes et une équipe sur le banc de touche, tous ont su réaliser et mener leur projet à bien. « Le confinement à permis à notre équipe d’être encore plus soudée et à l’écoute des uns et des autres, ce qui nous a poussés à nous surpasser » explique Marina. « Même avec les contraintes sanitaires et l’appréhension d’être nouvelle, le groupe dans lequel je me suis retrouvée m’a bien intégrée et nous nous sommes bien entendus » Emma.

Entre nouveaux et anciens la confusion persiste. Les anciens appréhendaient de bien s’intégrer, tant dis que les nouveaux avaient l’impression que tous se connaissaient déjà. Surprise générale, le stress et les appréhensions de la rentrée n’ont pas empêché certains de faire connaissance. « Faire des équipes mélangées nous a permis de connaître les nouveaux étudiants » nous dit Pierre-Olivier. 

Rencontres effectuées, créations et réalisations finies les apprentis communicants ont alors achevé cette fin de séminaire par le rendu de leur projet, sous une forme bien différente de d’habitude. Pas de présentation finale, seulement un rendu en ligne. La tension était à son comble, tous se sont empressés de régler les détails de dernières minutes. Un goût de déception de ne pas pouvoir présenter leur projet devant un jury, mais ce n’est que partie remise !

Comments

comments