Les 24 et 25 janvier derniers, Sup de Pub Bordeaux a accueilli dans ses murs deux fameux personnages issus du monde la publicité et de la création : Joe La Pompe et Jo Brouillon.

Au cours de ces deux journées, Joe La Pompe, le « vengeur masqué de la pub », a animé une conférence sur les « Publicités jumelles : copies ou coïncidences ? ». Le but de cette intervention était de mettre en avant les similitudes frappantes qui existent entre des publicités et d’expliquer pourquoi de telles répétitions d’idées existent dans le monde de la publicité.
Ce mystérieux blogueur (qui ne sort jamais sans sa cagoule) s’est donc exprimé le vendredi devant les étudiants de l’école, avant de renouveler son exercice de style le lendemain dans le cadre des portes ouvertes de Sup de Pub.

L’artiste peintre Jo Brouillon était également présent pendant ces deux jours au sein de l’école de communication bordelaise. Il a tout d’abord animé un atelier de pratique plastique auprès des étudiants MANAA et DG1, dont le thème était un clin d’œil au 100ème anniversaire de la Première Guerre Mondiale. Les étudiants ont ainsi dû revisiter les images de gueules cassées, de poilus et de femmes à barbe selon les techniques du photocollage propres aux dadaïstes. Résultat : un joyeux téléscopage d’images sur une thématique pas forcément gaie au départ, au format affiche ou carte postale.
Découvrez les créations des étudiants :
[cycloneslider id= »workshop-avec-jo-brouillon »]

Jo Brouillon a ensuite exposé ses œuvres sur les murs de l’école, à l’occasion de la journée portes ouvertes le 25 janvier. Intitulée « Foisonnement ou l’histoire sans fin du trait et des teintes », son exposition ouvrait les portes de la narration, à travers le regard aigu de l’artiste et des métissages expérimentaux. Des œuvres qui associaient à la fois une pâte académique d’une grande finesse, des aplats de couleurs terribles et d’anciennes palettes recyclées.

Comments

comments

Join the discussion 2 Comments

Leave a Reply