Une news très business pour changer. Chaque année, Kantar la référence des études marketing et d’opinion en France , publie le classement des 100 premiers annonceurs de l’hexagone. 

Cette semaine, nous avons décidé de faire un zoom sur les dix premiers, globalement représenté par des distributeurs et des constructeurs automobiles. À savoir que, pour être honnête avec vous ce classement n’est en règle générale pas bouleversé d’une année à l’autre… 

Avant le top, les hausses qu’il faut retenir

Annoncé lors d’un webinaire fin mars, conséquence de l’épidémie Coronavirus, la grande surprise de ce classement a été l’investissement massif de la chaîne de hard discount allemande dénommée Aldi avec une hausse de 5166%. Un investissement de 46 millions, majoritairement dans la radio, qui fait passer le groupe de la 188 à la 66ème place du classement.

Autre hausse (54%) de budget pour EDF, accompagné de l’agence BETC Paris, avec notamment sa campagne “Izi by EDF” sur l’ensemble des canaux à disposition. Il en va de même pour le groupe Canal+, également maqué avec l’agence BETC Paris, qui a augmenté son budget de 68%. Le groupe a diversifié ses canaux de diffusion, même s’il a boudé la presse, pour mettre en avant ses programmes et continuer son combat contre les offres florissantes des plateformes de streaming.

Le budget de Vinted, l’application de revente de vêtement, a également le vent en poupe avec une hausse de 106%, propulsant l’annonceur à la 44ème position du classement.

Dans tous ces chiffres, on en oublierait presque notre classement ! Voici donc les 10 premiers annonceurs de France pour l’année 2019.

Les premiers annonceurs de France

E.Leclerc : Avec un budget de 454,2 millions d’euros (-2,8%), E.Leclerc rafle la première place à Lidl, qui occupe le trône depuis plusieurs années. Le distributeur est sur tous les fronts avec une évolution de ses investissement en presse et en radio au détriment des publicités extérieures et du display.

Renault : Premier annonceur auto de cette année 2019, Renault atteint la deuxième place du classement avec un budget de 447,2 millions d’euros, ce qui représente une hausse de 5,6%.

Lidl : Médaille de bronze pour Lidl qui perd la tête du classement après trois années successives et une diminution du budget de 17,2% pour un total de 412,7 millions d’euros.

Peugeot : avec un budget de 396,5 millions d’euros, soit une baisse de 1.1%.

Procter & Gamble : avec un budget de 386,9 millions d’euros, soit une baisse de 3,6%

Citroën : avec un budget de 347,3 millions d’euros, soit une hausse de 5,6%

Intermarché : avec un budget de 341,6 millions d’euros, soit une hausse de 16,6%

Orange : avec un budget de 317,6 millions d’euros, soit une baisse de 0,7%

Carrefour : avec un budget de 312,5 millions d’euros, soit une hausse de 16,6%

SFR : avec un budget de 306,4 millions d’euros, soit une baisse de 9,3%

Plus de détails dans l’article de Stratégie.

Comments

comments