Dans le cadre de leur visite d’art architectural, les étudiants Bordelais en SP2 Création ont visité la Cité Frugès – Le Corbusier.

Aussi appelée « Les Quartiers Modernes », elle est le fruit de la collaboration entre deux personnalités : celle d’un industriel sucrier bordelais, Henry Frugès et celle d’un architecte urbaniste audacieux, Charles-Édouard Jeanneret- Gris, dit Le Corbusier.

La construction de cette cité entre 1924 et 1926 est, à l’époque, une véritable révolution, tant sur le plan de l’habitat social que sur celui de l’architecture.

 

La modernité à tous les étages !

Il y a un siècle, Henry Frugès décide d’acheter un terrain vague à Pessac, alors petite commune des faubourgs Bordelais. La ville est réputée pour son air pur, son sanatorium et surtout sa proximité avec la voie ferrée.

C’est alors qu’avec Le Corbusier, ils lancent un grand chantier d’urbanisme… Ainsi naissent Les Quartiers Modernes.

 

 

L’architecture moderne de ce quartier, destinée à être universelle, utilise des lignes épurées aux formes géométriques et simples. Elle s’inspire des plans des cités-jardins anglaises où la végétation et les maisons cohabitent en harmonie. L’intimité des résidents est préservée par une gestion très novatrice des vis-à-vis et de la mitoyenneté.

 

 

 

Entre formes et couleurs…

La cité présente 7 typologies de maisons différentes avec lesquelles Le Corbusier expérimente ses « cinq points de l’architecture moderne » : le plan libre, la façade libre, la fenêtre en bandeau, le toit-terrasse et le pilotis.

 

 

La polychromie appliquée sur les façades de la cité a été conçue de manière à ce que le quartier se fonde totalement dans la nature, l’ocre rappelle la terre battue, le bleu le ciel et le vert la végétation.

 

Construites à l’économie, ces maisons modestes mais bien équipées témoignent d’un sens du confort et d’un nouvel art de vivre.

 

La Cité Frugès: un patrimoine mondial

Classés en zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager et inscrits au patrimoine de l’Unesco depuis 2016. Les quartiers modernes Frugès font l’objet d’un programme de restauration destiné à lui redonner son aspect d’origine. Sur 50 maisons, 25 ont été réhabilitées et plusieurs sont en cours de réhabilitation.

 

Une réelle expérience visuelle pour nos SP2 Bordelais en filière création, source d’inspiration future au delà du culturel !

Comments

comments