Dans le cadre de leur étude de l’histoire de l’art, les étudiants de MANAA  (Mise à Niveau en Art Appliqués) du Campus Bordelais ont eu l’occasion de s’immerger dans un art qu’il leur était, pour la plupart, encore méconnu : l’art brut. Trop souvent associé à « l’art des fous », c’est en réalité davantage un art vierge de toute influence culturelle, tout du moins autant qu’il le peut aujourd’hui.

Depuis 1945, Dubuffet, peintre, sculpteur, plasticien français et inventeur même de cette expression, n’a eu de cesse de revenir sur sa définition.

Merveille insoupçonnée, le musée municipal de la Création Franche de Bègles, ouvert en 1989, accueille aujourd’hui plus de 15 000 oeuvres de 430 créateurs différents.

Habitués aux arts plus conventionnels et académiques, ces étudiants, graphistes de demain, ont pu découvrir un nouveau monde de créativité et de sensibilité, éloigné des beaux-arts ; un monde qui les a plongés dans une ancienne maison bourgeoise de sècherie de morue transformée en musée.

Ici pas de codes ou conventions, chaque analyse est de l’ordre de l’interprétation personnelle. Les auteurs de ces oeuvres ne cherchaient pas à devenir des artistes connus et leur démarche n’en est devenue que plus pure. Un seul but dans ces créations : satisfaire ce besoin viscéral, physique, presque primaire de création. Aussi, parcourir ce musée force les esprits à s’ouvrir et penser différemment.

Cette exposition sur le thème « Comme une bête » ne peut laisser indifférent, tant elle demande de se laisser imprégner par cette autre forme de communication. Le but n’est pas de comprendre ces oeuvres, mais de les ressentir.

Cette initiation inattendue à ces univers très intimes a déclenché chez ces jeunes à la fois fascination et malaise. Quelques uns, sont d’ailleurs repartis, à l’image de leur professeur et guide dans cette excursion Mme Fourquet, avec certains des tableaux de l’exposition.

 

 

Création franche 1

 

Retrouvez l’ensemble de notre actualité sur notre blog : https://www.supdepub.com/bordeaux

 

Comments

comments