La vocation de Jean-Philippe pour un poste de créatif en agence est précoce. Originaire du Nord-Est, il estime que la « Pub » se fait à Paris et opte pour Sup de Pub comme tremplin pour atteindre son objectif.
Les « compétitions » organisées à l’École l’ont aguerri, il y a préparé son « book » (une des clefs de l’embauche) et surtout travaillé en équipe, souvent en dehors des horaires prévus par la scolarité !

Il affirme que son entrée chez DDB relève d’une opportunité : « l’Agence cherchait des assistants, je suis arrivé au bon moment ».
Mais seul le talent et le professionnalisme lui ont permis d’y devenir rapidement Directeur Artistique. En binôme avec Frédéric Debruycker, il a travaillé sur des campagnes de plus en plus exigeantes et partagé au quotidien les bonnes idées et les moments de doute.
Il est aujourd’hui Concepteur-Rédacteur chez Australie.

Son ambition au jour le jour ?
Obtenir la reconnaissance par des campagnes primées.

Ses frustrations ?
90 % de ce qu’il fait n’est pas acheté par le client.

Comment il se voit dans 5 ans ?
Toujours dans la pub… en développant sans cesse de meilleures idées.

Son conseil aux jeunes attirés par la pub ?
« Même si ce métier fait moins rêver qu’il y a vingt ans, foncez ! Le travail de conception est très intéressant. Trouver la nouveauté, l’originalité, c’est une grande satisfaction. »

Comments

comments