Annoncé mi-septembre, le géant Américain, Facebook (et Instagram) a annoncé l’arrivée prochaine de nouveaux formats publicitaires pour faciliter les achats sur ses plateformes. L’objectif est simple, tout mettre en oeuvre pour que l’utilisateur n’est pas à quitter les écosystèmes Facebook et/ou Instagram.

Du côté de Instagram, cela va dans la continuité de leur stratégie qui lançait sa marketplace en 2018, va laisser la possibilité aux annonceurs de transformer leurs posts Instagram shopping organiques en publicités. 

Les posts Instagram shopping, pour ceux qui l’ignorent, ce sont les posts Instagram sur lesquels les annonceurs ont pu “taguer” un produit afin que les utilisateurs puissent l’acheter en quelques pressions de doigt et sans avoir à quitter l’app.

 

La mécanique est très simple et ressemble très fortement au fonctionnement d’un post boosté afin de permettre aux annonceurs de diffuser leur message à une audience plus large. Aux vues du succès des posts Instagram shopping, il ne fait aucun doute que ce format devrait rencontrer un succès important, quoiqu’il en soit, des tests sont déjà en cours chez Instagram. 

Du côté de Facebook maintenant, ce dernier est également en train de tester le déploiement des achats dits on-site et in-app sur les dynamic ads qui apparaissent dans le newsfeed. Ce format permettra d’acheter un produit, mis en avant dans des publicités dynamiques (c’est à dire qu’elles reprennent le flux des catalogues produits proposés par l’annonceur) sans avoir à quitter l’application Facebook. Un vrai pas en avant pour le réseau social, souvent contraint d’avoir recours à des applications tierces pour ce genre de manoeuvres.

Facebook a d’ores et déjà précisé que ces deux formats pourraient être mis en ligne d’ici noël avant de profiter de cette période particulièrement lucrative pour les e-commerçants.

 

Comments

comments