Soldes d’hiver : sommes-nous des « omniconsommateurs » ?

« Ce concept, mis en valeur par le retageteur Criteo, décrit le consommateur moderne qui, connecté par ordinateur, smartphone, tablette ou encore objet connecté, souhaite pouvoir réaliser ses achats à n’importe quelle heure et où qu’il soit. Il utilise ainsi différents appareils, canaux et plateformes pour identifier et acheter des produits. »

D’après une étude Criteo, relayée sur Ad-exchange, les 3/4 des personnes interrogées (sur une base de 10000 consommateurs) sont des « omniconsommateurs ». En prenant un peu de recule, c’est un résultat plutôt logique. Avec l’évolution des technologies, nos comportements (ou habitudes), évoluent aussi.

Quoiqu’il en soit, ce ne sont pas les soldes 2018 qui vont nous contredire…

En effet, en s’appuyant sur l’étude qu’a mené la FEVAD (fédération du e-commerce et de la vente à distance) et l’institut CSA sur les intentions d’achat en ligne des Français, nous constatons que plus des 3/4 des consommateurs comptent utiliser les ventes en ligne pour faire les soldes. Avec une augmentation de 10 points en 2016 et 2018, l’utilisation d’internet est, quelque soit le terminal, est rentré dans les mœurs. L’étude explique que cette augmentation est due à plusieurs raisons :

  • Il y a de plus en plus de consommatrices sur internet
  • De plus en plus de personnes âgées entre 35 et 49 ans se mettent à acheter sur internet
  • C’est un gain de temps pour les consommateurs
  • Cela permet d’éviter les foules
  • Des prix souvent plus avantageux
  • Des moyens de livraison de plus en plus efficaces

Cette étude révèle aussi que le budget moyen alloué pour les soldes d’hiver est en augmentation. En 2018, le budget moyen s’élève à 216 euros. Cela représente une hausse de 17 euros par rapport à l’année dernière !

Si des secteurs comme les chaussures de villes, les bijoux, les parfums et les soins du corps connaissent une légère baisse, l’électroménager, les jouets, les jeux-vidéo sont en hausse pendant ces soldes.

Des données intéressantes quand on sait que ce sont les hommes qui allouent le plus de budget aux soldes sur internet. Les clichés ont la vie dure !

Il n’y a pas que le budget qui connaît une augmentation. Le m-commerce, (l’utilisation des smartphones pour effectuer des achats) quant à lui, affiche aussi de beaux résultats…

Pour préparer ou faire les soldes 2018, 61% des e-acheteurs français ont l’intention d’utiliser leur téléphone. Une tendance qui continue son ascension avec un gain de 13 points comparé à 2017. Cette hausse est expliquée par la place du smartphone chez les plus jeunes. Pour être plus précis, l’étude indique que 80% des 18-24 ans et 81% des 25-34 ans annonce utiliser leur téléphone pour les soldes et 33% des e-acheteurs prévoient de faire un achat via leur téléphone.

En s’appuyant sur ces chiffres, nous pouvons dire que 2018 sera une année pour les « omniconsommateurs »…

 

 

 

Comments

comments