Article rédigé par Jeanne Boutet, étudiante en SP2 création

 

24h hautes en couleurs 

 

Les 24h de la créa’, c’est quoi ?

La classe SP2 création de l’année 2020-21 débute sur les chapeaux de roues. Ils doivent démarrer l’année avec un séminaire intensif de création. Ce séminaire consiste à créer un concept publicitaire pour une marque en 24 heures. Chaque année, les étudiants travaillent en équipe sur une marque différente. Le tout est évalué et est compris dans la moyenne du premier semestre. Cet exercice professionnalise les élèves car les conditions sont similaires à celle d’une agence. Le timing est primordial et doit être respecté. Celui-ci met les étudiants sous pression et engage un travail rapide, mais de qualité ! Ce genre de projet est habituellement réparti sur plusieurs semaines en classe. Ici, il s’effectue en 24 heures !

L’esquisse

Les 24 heures sont encadrées par le directeur artistique et formateur Philippe AndrieuxL’objectif ? Montrer que le « petit » bonbon Fisherman’s Friend Mini provoque une sensation aussi forte mais plus brève que son ainé L’Original. Mardi 8 septembre, 8 h 30, le brief de la compet’ est communiqué par le directeur artistique. Les équipes se forment et les groupes se rassemblent virtuellement. Les élèves organisent leur démarche de travail par l’intermédiaire des réseaux sociaux et de plateformes proposant des visioconférences.

La préparation

Répartition du travail, réunions groupées à distance, les équipes sont soudées et prêtes à remporter la compétition ! Certaines pistes commencent à être explorées… Les étudiants développent leurs premières intentions et s’immiscent dans la vie d’un vrai professionnel. Dans l’après-midi, le coaching se déroule en trois temps : le groupe présente leurs idées, les professionnels donnent leurs avis, ils les conseillent et les orientent. C’est un moment attendu, qui positionne les étudiants, les guide et les rassure. Avec ou sans la caméra, dans leur chambre ou simplement à leur bureau, chacun y met du sien pour bénéficier au mieux des conseils transmis. Après ce coaching, les groupes se réunissent de nouveau virtuellement pour débriffer et faire des choix.

Affiche de l’équipe 1 – SP2 créa – Sup de Pub 2020

La réalisation

Une journée écoulée, il reste la nuit et le petit matin… Les étudiants traduisent leurs idées en concepts visuels, les uns font de l’infographie, d’autres le slogan et le dossier de présentation. La classe se connaît, ils ont tous des points faibles et des points forts. Dans le groupe 2, Laura dessine le visuel tandis que Charles travaille sur Photoshop. Durant la soirée, les conversations groupées permettent aux équipes de faire le point. Ils communiquent leurs divers avis et finalisent le dossier.

La finalisation

Tout s’enchaîne : une création d’affiche 4×3 est attendue, une annonce presse A4, mais aussi une présentation format A3. Dans la nuit, le groupe boucle les idées, crée les slides, peaufine l’affiche. Le rendu approche… Ce qui veut dire : Charrette. Le stress commence à se faire sentir ainsi que la fatigue.

Il ne reste plus qu’à présenter le travail devant le jury ! En visioconférence sur teams, les élèves se connectent à 9 heures, présentation sous le bras et affiche finalisée. Chaque membre du groupe travaille son discours en vue de l’explication orale du projet tant attenduLe groupe écoute les retours, car ils devront perfectionner leurs réalisations et améliorer les points faibles. Par la suite, ils devront présenter à la classe leurs différents travaux. Le jury délibère et le verdict tombe. L’équipe 3 et 5 sont vainqueurs ex-æquo !

Affiche équipe 5 – Ex-aequo avec l’équipe 3 !

Ce que nos SP2 ont appris

Les étudiants ont réussi à conjuguer le travail à distance et professionnalisme. Ces 24h de la créa’ leur inculquent la persévérance et l’entraide en groupe. « Ce séminaire m’a permis de continuer l’apprentissage du travail en équipe, mais aussi à gérer les moments dit charetteGérer la pression et la fatigue peut être difficile, mais le groupe contient des personnalités différentes alors on se rassure, on s’aide. Il n’y a pas de tensions, car on veut tous réussir avec brio la compet’ » – Jeanne

Un grand pas dans le monde des agences !

Comments

comments