FacebookTwitterGoogle +PinterestYou TubeLinkedInViadeo
Home
connexion connexion
Sup de Pub

Métiers en agence conseil

AccueilCarrières et - EntreprisesGuide des Métiers de la ComAgence

Travailler en agence de communication et de publicité

Sup de Pub est une école de communication qui prépare aux divers métiers en agence-conseil.

Les métiers en agence conseil se répartissent sur cinq grands pôles de compétences : la fonction commerciale, la fonction création, la fonction médias, la fonction stratégique et la fonction production.

La fonction commerciale

Le pôle commercial d'une agence regroupe les métiers de directeur commercial, directeur de clientèle, chef de groupe, chef de publicité (ou chef de projets). S'ajoute à cela le poste de directeur du développement, en charge de la recherche de nouveaux budgets et clients. Cette hiérarchie est plus ou moins longue selon la taille de l'agence considérée.

Selon un chef de publicité, son métier consiste à vendre à des entreprises une idée pour mettre en valeur leurs produits. "Le commercial en agence est un architecte qui élabore un plan de communication et qui fait travailler les différents corps de métiers à partir de ce plan" ajoute un autre.

Les missions de la fonction commerciale comportent en effet deux axes dominants : la coordination en interne et avec l'externe et l'élaboration de la stratégie de communication.

Placé au centre de la réalisation de la campagne, un commercial doit posséder à la fois le sens de la gestion et celui de l'organisation. Un goût des contacts humains est également nécessaire afin de pouvoir travailler avec des personnes de milieux professionnels très différents et animer des équipes de créatifs et de techniciens au sein de l'agence. Il lui faut donc concilier impératifs financiers, artistiques et techniques.

  • Directeur commercial

    Le directeur commercial anime, organise et gère l'activité commerciale de l'agence.

    MISSIONS : Il définit la politique commerciale en collaboration avec la direction générale et participe à la stratégie de communication de marque. Il orchestre les équipes qui participent à la réalisation d'une campagne publicitaire et prend en charge la gestion d'un ou plusieurs budget(s) important(s) qu'il fidélise et développe. Il valide en outre les propositions de stratégies publicitaires des équipes commerciales qui lui sont affectées et prépare la négociation des contrats les plus importants avec les annonceurs. Il développe ses clients existants et participe activement aux compétitions afin d'acquérir de nouveaux clients. Il peut être amené à coordonner des budgets internationaux.

    COMPETENCES : maîtrise les données économiques et les politiques commerciales de ses clients ; possède une connaissance poussée de la concurrence ; sait concilier les impératifs financiers, artistiques et techniques ; maîtrise parfaitement les conditions générales de vente de l'agence ; forte aptitude au management et à la communication ; sens de la gestion, de l'organisation et du développement commercial ; aptitudes à la coordination de budgets internationaux.

  • Directeur de clientèle

    Le directeur de clientèle gère un ensemble de budgets importants. Il élabore, organise et coordonne les campagnes de communication.

    MISSIONS : Responsable des stratégies de communication, il représente l'agence auprès du ou des annonceur(s) dont il a la responsabilité et anime une équipe de commerciaux. Il élabore et définit les orientations et les actions de communication proposées par l'agence, veille à la qualité stratégique des campagnes présentées au client tout en assurant la relation client à long terme. Il analyse et contrôle les résultats clients (ventes, bilan de campagne...), supervise la réalisation des campagnes publicitaires dont il a la charge et anime une équipe de chefs de groupe et/ou chefs de publicité et/ou producteurs. Il peut être également amené à participer à des misions de prospection.

    COMPETENCES : Le directeur de clientèle doit être doté d’une grande culture générale et d'une parfaite connaissance des chiffres du marché et de de l'ensemble de la communication de la marque ou du produit depuis sa création (incluant les succès et les échecs, les études et l'évolution de la perception du produit par le consommateur). Il doii être à l'affût de ce que fait la concurrence en termes de produits et de communication ; être capable de formaliser par écrit (après collaboration avec la création et le planning stratégique dans les grandes structures) la transformation de l'objectif marketing en plan de communication ; et avoir des qualités de gestionnaire et de manager.

  • Chef de groupe

    En collaboration avec le directeur de clientèle, le chef de groupe est chargé de développer les stratégies de communication de marque du client, et gère un ensemble de budgets en liaison avec les annonceurs.

    MISSIONS : Animant et dirigeant une équipe de chefs de publicité et d'assistants-chefs de publicité, il coordonne les services internes et externes de l'agence qui interviennent sur les plans techniques et créatifs dans l'élaboration des campagnes. Il gère au quotidien un ou plusieurs budget(s) sous sa responsabilité et participe à la vente des créations, des recommandations de l'agence, des devis de réalisation... Il contrôle les devis, la facturation et la rentabilité des budgets dont il a la responsabilité et établit et contrôle la bonne exécution des campagnes en collaboration avec le chef de publicité. Il assure le suivi opérationnel des actions de communication retenues par le client et a la responsablilité du planning de production.

    COMPETENCES : maîtrise des données de base permettant d'élaborer des stratégies ; connaissance de la stratégie de la concurrence en termes de produits et de communication de marque ; capacités commerciales en situation de vente à l'annonceur ; capacités d'animateur et de manager lors de la mobilisation des spécialistes de l'agence ; qualités de gestionnaire pour suivre au mieux le budget financier dont il est responsable.

  • Chef de publicité

    Le chef de publicité élabore, organise et coordonne la stratégie commerciale, de création des médias et de la production de la campagne publicitaire qui lui est confiée.

    MISSIONS: Assistant un chef de groupe ou un directeur de clientèle, il gère lui-même un ou plusieurs budget(s). Il élabore une stratégie de communication (avec le planning stratégique pour les grandes structures) en définissant la cible visée par la campagne, l'axe et les thèmes de la publicité, la teneur du message et la répartition du budget selon les différents médias. Il participe aux réflexions en amont et au brief des créatifs pour le lancement des campagnes et coordonne les services internes et externes de l'agence qui interviennent sur les plans techniques et créatifs dans l'élaboration des campagnes. Il établit les prévisions budgétaires pour validation par le chef de groupe et/ou le directeur commercial et participe à la vente des créations et recommandations et des devis de réalisation de l'agence. Il gère les budgets alloués aux campagnes publicitaires dont il a la charge, vis-à-vis du client en termes de retour sur investissement, et vis-à-vis de l'agence en termes de rentabilité du budget. Il tient à jour en permanence le fact book des clients et l'analyse de la concurrence et établit les comptes rendus de réunions et les projects lists.

    COMPETENCES : pour devenir chef de publicité, il faut posséder une bonne connaissance du marketing, des médias et de la production, être force de proposition et savoir participer à l'élaboration d'une stratégie commerciale. Il est également important d'avoir des aptitudes commerciales en situation de vente à l'annonceur ; des capacités d'animateur lors de la mobilisation des spécialistes de l'agence et des qualités de gestionnaire pour suivre au mieux le budget financier.

La fonction création

Quels que soient la taille et le type d'agence, la fonction création repose sur un directeur de la création qui anime des équipes de créatifs (concepteurs-rédacteurs et directeurs artistiques, en team créatif) dans le but d'identifier dans la stratégie commerciale une idée simple, forte et concise. La création représente la griffe de l'agence et son image de marque vis-à-vis de l'extérieur.

Le service créatif doit pouvoir résumer la stratégie commerciale en une idée simple, forte et concise, et la traduire en données artistiques. Les créatifs travaillent ainsi en étroite collaboration avec les deux autres pôles que sont les fonctions commerciales/stratégiques et les fonctions exécutives.

La fonction création en agence s'exerce généralement sous forme d'un duo composé d'un directeur artistique et d'un concepteur-rédacteur. Le travail du directeur artistique est axé sur l'image alors que celui du concepteur-rédacteur est axé sur le texte.

La fonction création
  • Directeur artistique

    Le directeur artistique conçoit et met en forme, généralement en binôme avec un concepteur-rédacteur, des messages publicitaires à partir des axes de campagne définis par le planning stratégique et/ou les commerciaux.

    MISSIONS : Il effectue et analyse en permanence la veille des campagnes concurrentes. À partir du brief de l'équipe commerciale ou du directeur de création, il conçoit et recommande avec le concepteur-rédacteur un ou plusieurs thèmes de campagne. Il coordonne ensuite avec le concepteur-rédacteur la réalisation de la campagne et en contrôle en particulier l'exécution graphique, sonore et audiovisuelle. Il est responsable du visuel créatif (conception, réalisation) ; supervise et contrôle les assistants auxquels il délègue des travaux de réalisation.

    COMPETENCES : imagination, créativité, curiosité, bonne culture générale ; sens du contact et de la psychologie ; connaissances techniques : graphisme, photographie, photogravure, composition, imprimerie.

  • Concepteur-rédacteur

    Le concepteur-rédacteur conçoit et rédige, en binôme avec un directeur artistique, des messages publicitaires uniques à partir des axes de campagne définis par les commerciaux et le planning stratégique.

    MISSIONS : Il effectue et analyse en permanence la veille des campagnes concurrentes. À partir du brief de l'équipe commerciale, il recommande avec le directeur artistique plusieurs thèmes de campagne et rédige les différents textes des messages publicitaires ou le scénario des campagnes dont il supervise la réalisation graphique ou sonore. Il coordonne avec le directeur artistique la réalisation de la campagne et en contrôle en particulier l'exécution sonore, graphique et audiovisuelle. Il supervise et contrôle ainsi les équipes de création junior, en veillant à la qualité créative de leurs propositions.

    COMPETENCES : Pour devenir concepteur-rédacteur, il faut maîtriser le langage et la psychologie de la vente, et être capable d'interpréter des données relatives au marché pour en tirer les arguments vendeurs. Une grande imagination et ouverture à la nouveauté, une grande créativité, une capacité d'analyse et de synthèse sont également requises.

La fonction médias

fonction médias

Le conseil médias fait partie du conseil en stratégie de communication. Lorsque l'agence dispose d'un service média intégré, cette fonction comporte deux pôles essentiels et distincts :

  • l'un portant sur l'analyse et l'étude des médias et correspondant aux tâches de média-planning,
  • l'autre pôle étant orienté vers des fonctions à caractère commercial, d'achat d'espace et de négociation.
  • Chargé d'études média ou média-planneur

    Le chargé d'études média ou média-planneur est chargé d'élaborer le "plan média" qui prévoit et organise le passage des campagnes dans les différents supports. C'est un expert qui travaille à partir de mesures précises. Ses outils principaux sont les statistiques, les études de marché, les tarifs des supports. Il manie donc les chiffres avec agilité mais doit également prendre en compte la spécificité du produit à promouvoir : connaître le public à toucher, déterminer le choix d'un média plutôt qu'un autre (presse ou télé, quotidien ou hebdomadaire...) mais également tenir compte des contraintes économiques : calculer le prix de revient d'une campagne publicitaire et estimer son rendement.

    MISSIONS : Le chargé d'études média détermine, en tenant compte du public à toucher, les meilleures stratégies média en vue de l'optimisation de la performance de la campagne. Il doit donc procéder à une analyse fine des différents supports (presse, radio, affichage, télévision, cinéma). Il analyse les informations disponibles concernant le produit à lancer, sa place sur le marché, les campagnes publicitaires entreprises par les concurrents ainsi que les informations relatives aux publics auxquels le produit est destiné et notamment les niveaux d'audience selon les supports. Il peut faire appel à des organismes extérieurs pour évaluer la clientèle potentielle. Il travaille en collaboration avec les commerciaux de l'agence et de l'annonceur afin de préciser les objectifs de la campagne, son budget et la politique commerciale à suivre. En outre, il rédige le plan média, document de synthèse qui comporte un certain nombre d'éléments : un rappel des caractéristiques du produit (nature, marché réel et potentiel), la position publicitaire face aux concurrents et la stratégie média (médias et supports choisis, fréquence des messages et calendrier de leurs parutions, espaces retenus).

    QUALITÉS REQUISES : Précision, logique, grande facilité d'analyse et de synthèse ; bonne mémoire ; souplesse et imagination (pour revoir, corriger et améliorer constament les plans média) ; mobilité, flexibilité et grande disponibilité ; connaissance approfondie des différents médias ; esprit d'équipe, dispositions à la communication et à l'échange ; qualités de manager.

    FORMATION : Les chargés d'études média viennent d'horizons très divers mais doivent posséder une formation supérieure avec une bonne maîtrise des chiffres et des statistiques. Les formations de niveau 2ème ou 3ème cycle en économie, statistiques, gestion ou commerce sont également très adaptées. En plus des écoles de communication, cette formation est offerte dans les écoles de commerce (HEC, ESSEC, Sciences Po ou École Nationale de la Statistique et de l’Administration). Afin d'évoluer dans ce métier, 5 ou 6 ans sont nécessaires pour maîtriser les mécanismes complexes de l'élaboration d'un plan média. Un chargé d'études média peut être amené à évoluer vers des postes à plus grande responsabilité tel que directeur média. Il peut également obtenir un poste chez les annonceurs ou dans les médias.

La fonction stratégique

La fonction stratégique en agence-conseil regroupe les métiers de chargé d’études, de directeur des études, d’acheteur d’espaces publicitaires et de planneur stratégique.

  • Chargé d'études

    Le chargé d'études gère et organise les études adhoc de l'agence pour les clients, afin notamment d'étayer les recommandations des commerciaux.

    MISSIONS : Il organise, planifie et suit le déroulement de l'étude et du budget auquel elle se rattache. Il réunit et analyse les données nécessaires à l'élaboration de dossiers d'étude (concurrence, ciblage, études de marché…). Pour extraire les résultats des bases de données et procèder à la première analyse. Il alimente les tableaux de bord et met à jour les plannings de communication pluri-médias.

    COMPÉTENCES : solides connaissances en marketing et en communication ; maîtrise des outils quantitatifs et qualitatifs ; bonne culture générale ; pouvoir de conviction des partenaires de l'agence ; connaissance approfondie des médias.

  • Directeur des études

    Le directeur des études apporte son expertise sur la pertinence des demandes d'études. Il en analyse les résultats et élabore des propositions de recommandations pour les services commerciaux.

    MISSIONS : Il définit les méthodologies adaptées aux demandes d'études et fait réaliser des études quantitatives et qualitatives en interne ou en externe. Dans le cas d'études en externe, il est chargé du choix de la société d'études, de la négociation du budget et du suivi des résultats. Il peut être amené à animer des groupes : focus groupe, réunions de consommateurs… Il suit en outre l'évolution des technologies, des méthodologies et des innovations en matière d'études. Enfin il définit annuellement les grandes lignes de sa stratégie et le budget prévisionnel qui s'y rattache.

    COMPÉTENCES : de formation supérieure d’école de communication ou de commerce, il possède de solides connaissances en marketing et en communication, une maîtrise des outils quantitatifs et qualitatifs et une bonne culture générale. Il dispose aussi d'un fort pouvoir de conviction des partenaires de l'agence et une connaissance approfondie des médias.

  • Acheteur d'espaces publicitaires

    L'acheteur d'espaces publicitaires est à la charnière entre les commerciaux et les créatifs. Il intervient dans le déroulement d'une campagne quand le plan média a été approuvé par la direction de l'agence et l'annonceur. Cette fonction se retrouve essentiellement dans les agences média. L'acheteur a pour rôle d'effectuer un choix dans les emplacements proposés afin de créer un support pertinent pour la campagne de publicité en préparation. Il prend des contacts avec les entreprises d'affichage, les régies publicitaires des radios et des chaînes de télévision, ainsi qu'avec les entreprises de presse.

    MISSIONS : Il a pour première mission de prendre connaissance de la nature du produit et des données du marché afin d'orienter sa recherche d'achat vers les supports les plus appropriés. Il intervient une fois le plan médias défini et participe à son exécution. Il recherche le meilleur rapport qualité/prix des supports publicitaires, en tenant compte des périodes couvertes par la campagne, du calendrier et du budget prévisionnel. Il joue un rôle important dans la négociation des prix pour les meilleurs emplacements ou les meilleurs horaires de présentation des messages publicitaires, aux périodes prévues par le plan médias. Cette fonction est aujourd'hui la plupart du temps effectuée à l'extérieur de l'agence de publicité par une centrale d'achat d'espace ou agence média. Le métier d’acheteur d’espaces publicitaires est devenu extrêmement technique, notamment en ce qui concerne les achats TV ; il existe dans ce domaine de nombreux logiciels spécialisés.

    QUALITÉS REQUISES : Sens du dialogue ; goût pour les chiffres et la négociation ; bonne connaissance de la publicité et des médias ; maîtrise des différents outils informatiques.

    FORMATION : Il n'existe pas de formation spécifique pour exercer cette fonction. Des bases en gestion et en communication sont nécessaires. Des formations de type BTS en école de communication sont recommandées pour évoluer dans ce métier.

  • Planneur stratégique

    Initialement, le métier de planneur stratégique faisait partie intégrante du pôle études de l’agence. Aujourd'hui, il tend à s'en distinguer de plus en plus et est devenu un métierà part entière. Il peut comprendre des planneurs juniors puis seniors, managés par le directeur du planning stratégique.

    MISSIONS : Le planneur stratégique réalise une veille économique et marketing des marchés et effectue des analyses stratégiques fines afin d'enrichir la réflexion en amont (commercial) et en aval (création) des différents responsables. C'est la cellule "réflexion" de l'agence. Le planneur joue un rôle d'interface entre les commerciaux et les créatifs ; il travaille très en amont, dans un cadre plus prospectif et agit en véritable stratège. Sa mission est de travailler sur l'architecture et sur le développement du produit. Il donne des clefs d'accès aux créatifs afin que ceux-ci laissent travailler leur imaginaire. Le planneur doit percevoir les éléments essentiels de la marque pour la mettre en valeur afin d'établir avec les consommateurs des liens profonds, riches et durables. Il doit comprendre la culture de la marque afin de la faire vivre et de la développer.

    QUALITÉS REQUISES : Grande ouverture d'esprit ; bon sens ; curiosité et imagination ; bonne culture du cinéma, de la littérature et du design ; écoute du marché et de son environnement ; capacité d'argumentation et pouvoir de conviction ; enthousiasme ; capacité à se remettre en question et humilité.
    Les planneurs stratégiques que nous avons rencontrés retirent de la satisfaction à découvrir de nouveaux univers, à apprendre, à comprendre, à analyser et à observer les comportements des consommateurs, l'un d'entre eux nous explique : "Dans ce métier, il faut être curieux, souple, synthétique, critique, savoir être impertinent et avoir une conviction plus forte que les autres... C'est "être TPP", c'est à dire toujours plus positif."

La fonction production

La fonction exécutive a essentiellement un rôle de production et de fabrication. Elle concrétise et exprime de la manière la plus pertinente l'idée créative, approuvée par la direction artistique. Elle gère la mise en oeuvre et la réalisation technique des campagnes de communication.

Cette fonction a largement évolué et s'est enrichie grâce aux innovations technologiques. Elle est à présent un des éléments qui concourt à l'optimisation et à la matérialisation de l'idée créative. Elle se divise principalement en deux grandes catégories : l'une concernant tout ce qui a trait à l'audiovisuel (cinéma, radio, télévision) ; et l'autre ce concentrant au domaine de l'impression (affichage, presse, édition publicitaire, mailing...).

La responsabilité de cette fonction est généralement assumée par l'acheteur d'art, accompagné du chef de fabrication et du responsable de production (TV, radio, autres) qui assurent les relations entre l'équipe de création, l'équipe commerciale, ainsi que tous les fournisseurs ou prestataires de services participant à la fabrication de la campagne. Elle est par ailleurs constituée de postes d'exécution, tels que des maquettistes, des dessinateurs, des graphistes qui, selon l'agence, sont partiellement ou totalement externalisés.

Les postes à responsabilité dans cette fonction ont principalement pour missions les points suivants :

  • analyser la commande du client et établir les devis,
  • établir le planning de travail,
  • lancer les différents appels d'offres et sélectionner les fournisseurs,
  • suivre les différentes phases en s'assurant du respect du cahier des charges et des délais.

Les spécialistes de l'exécution sont responsables de leurs prestations devant le directeur de création. Les principales fonctions exécutives sont les suivantes : acheteur d'art, chef de fabrication, responsable de production/TV producer, coordination (également appelée trafic), documentation, études.

  • Acheteur d'art

    MISSIONS : Il coordonne la réalisation des photos et graphismes publicitaires et assiste ou conseille les directeurs artistiques dans le choix des photographes et illustrateurs. Il négocie les honoraires et droits des photographes, des mannequins et les prix des autres prestataires, établit les devis internes et contrôle les factures. Il coordonne de plus la préparation matérielle des photos (casting, location de studio et de matériel, stylisme, repérage), tout en veillant au respect du planning. Il coordonne les maquettes (roughs) et/ou illustrations et négocie les honoraires correspondants. Il reçoit les agents et entretient les relations avec les autres prestataires. Il tient à jour son fichier, négocie les prix et établit les devis.

    COMPÉTENCES : Pour devenir un acheteur d'art, il faut faire preuve d'organisation, savoir négocier les prix et monter les devis, être disponible et avoir un bon relationnel. L'acheteur d'art doit par ailleurs posséder un bonne connaissance de l'art et du droit de la propriété intellectuelle.

  • Responsable de fabrication

    MISSIONS : Il supervise une équipe de techniciens de fabrication et contrôle la qualité de la fabrication. Support technique aux équipes de création, il participe à la sélection des prestataires extérieurs et à la négociation des contrats. Il entretient également les relations avec les fournisseurs et dirige une équipe de techniciens de fabrication. Il contrôle les devis et les factures, vérifie la qualité des travaux de photogravure et d'édition et veille au respect des délais. Enfin, il coordonne lui-même la fabrication de certaines campagnes tout en gérant le budget et la marge du service.

    COMPÉTENCES : parfaite connaissance de la chaîne graphique ; compétences en terme de gestion et de management de la communication ; fortes aptitudes à la négociation avec les fournisseurs.

  • Producteur

    MISSIONS : Il coordonne la production technique et contrôle les budgets de production des campagnes dont elle a la charge. Pour cela, il remplit les bons de commande interne, donne des instructions, centralise et vérifie les devis fournis par les différents services et les fait valider par son responsable hiérarchique. Il établit les plannings de création et veille au respect des plannings de production. Il effectue un premier contrôle des documents et bons à tirer, suit les budgets dont il a la charge, calcule les marges et établit les factures. Il assure aussi la frappe de la cellule et notamment des comptes rendus et des projects lists.

    COMPÉTENCES : bonne connaissance du fonctionnement de l'agence ; maîtrise des techniques de fabrication, d'exécution et autres techniques audiovisuelles ; maîtrise de l'outil informatique ; capacité à anticiper les problèmes et à proposer des solutions ; suivi des évolutions technologiques pour adopter les méthodes de fabrication de l'agence.